Délivre nous du mal

Délivre nous du mal

Abomey au Bénin est la capitale mondiale du vodoun ; c’est aussi l’origine historique du vaudou Haïtien.

              Aristide Béranger Ahidazan

Aristide Béranger Ahidazan , pasteur-évangéliste fondateur de l’église de disciples d’Abomey, est confronté en permanence a des situations de possessions , souvent spectaculaire

Ainsi il va régulièrement s’isoler dans la nature avec les personnes concernées pour des séances de prières et de délivrance.

Remarquez la démarche : la délivrance est une affaire d’accompagnement pastoral, ce n’est certainement pas un spectacle public, ou une  démonstration de puissance du pasteur (c’est Dieu par l’Esprit qui nous délivre du mal, pas un homme).

Luc.10.20-21►Toutefois ne vous réjouissez pas de ce que les esprits se soumettent à vous ; mais réjouissez-vous de ce que vos noms sont inscrits dans les cieux. En cette heure même, il tressaillit de joie en son esprit, et dit : Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants ; oui, Père, parce que tel a été ton bon plaisir.

Jésus reprend les disciples sur cette question: ce n’est pas le fait de chasser les démons qui est le plus important mais le fait de faire l’ensemble des œuvres que Dieu a prévu d’avance: c’est la condition pour avoir son nom durablement inscrit dans le livre de vie et être ainsi digne d’entrer dans la Nouvelle Jérusalem

Apocalypse 3.5-6► Celui qui vaincra sera ainsi revêtu de vêtements blancs, et je n’effacerai point son nom du livre de la vie ; et je confesserai son nom devant mon Père et devant ses anges. Que celui qui a des oreilles, écoute ce que l’Esprit dit aux Eglises.

Jésus nous parle de suivre le plan de Dieu sans chercher le spectaculaire aux yeux des hommes.

Pourquoi chasser les démons est beaucoup moins important pour Jésus que de faire les œuvres prévues d’avance ?

Le témoignage d’Aristide Béranger sur la délivrance  et guérison de Geneviève et de leur fille Ruth  nous donne la réponse:

Daniel et son épouse Geneviève avec leur fille Ruth

Au cour d’une visite , Geneviève et Daniel me font part de la maladie de leur fille Ruth qui d’après les examens révèles que l’enfant à la gorge bouché et depuis une semaine ne peut ni manger et ni boit de l’eau .

Ils me demandent de prier pour leur l’enfant.

Je conduisis la famille sur la montagne après l’enseignement sur la parole de Dieu et la prière,: la parole de connaissance révéla que le mal de l’enfant provient de la sorcellerie de même que la mère de l’enfant qui est anémiée et vidée de son sang.  

Ensuite, j’ai pris de l’eau sur laquelle j’ai prié et donna à l’enfant qui à tout but et nous avons rendu grâce à Dieu pour ce miracle. La mère de l’enfant me rappela après qu’elle soit rentré à la maison que leur enfant à manger et c’était endormi, se réveilla et demanda à manger encore une seconde fois.

            Ruth, après la guérison

Trois jours après nous nous retrouvâmes pour l’enseignement et la prière et soudain, au cour de la prière un esprit se manifesta dans la vie de la femme, et je demanda à l’esprit : “Qui es-tu ? Et que fait tu, dans la vie de cette femme ?”

Aussitôt l’esprit répondu:

 “Je suis l’esprit de serpent de son village ! Son père me la consacré il y a 35 ans lorsqu’elle était dans le ventre de sa mère et que sa grossesse avait de complication. J’ai veillé sur sa grossesse jusqu’à sa délivrance et elle doit être mon adepte pour me servir. Et son père n’a pas honoré à son engagement et j’ai détruit ces finances et je l’ai mis dans les dettes.”

Sous l’autorité de Jésus Christ, je lui ordonnai de sortir de la vie de cette femme et il s’en alla et elle fût délivrée par la grâce de Dieu sous la puissance du Saint Esprit.

    Délivrance de Geneviève sur la montagne

Quelques jours après, elle alla au centre de santé et ,couchée sur le lit du centre , elle vit un homme à distance d’elle tenant une corde en main et lui lança la corde pour saisi son cou. Il disait qu’il est le serpent de son village que son Pasteur à chassé et qu’il sera toujours derrière elle.

Geneviève demanda à l’agent de santé de regarder l’homme qui est debout avec une corde en main et qui la menace mais l’agent ne vit personne .

Elle commença à prier et l’esprit de serpent incarné par un homme disparu aussitôt.

Et voilà l’explication de l’exhortation de Jésus aux disciples: le fait de chasser les démons n’est que temporaire, car ils reviendront rapidement reprendre leur place SAUF si la personne ferme ELLE MEME la PORTE SPIRITUELLE.

Comme Geneviève dans ce témoignage qui repousse l’homme serpent cherchant à revenir.

Ainsi l’œuvre que Dieu a prévu d’avance pour le pasteur est l’ensemble de la démarche d’enseignement et d’accompagnement à la délivrance et guérison, qui peut être long ,et pas juste le geste technique.

C’est la raison pour laquelle il faut se méfier des grands shows de délivrance: c’est surtout une démonstration de puissance mais il y aura très peu de fruits et cela ne reflète pas vraiment l’enseignement de Dieu par Jésus, car sans accompagnement pastoral guidé par l’Esprit ( remarquez la parole de connaissance prophétique dans la démarche d’Aristide Béranger) les esprits mauvais vont revenir et tout redeviendra comme avant

Voilà pourquoi Paul ne nous montre aucun exemple de délivrance en église dans les épitres: il le fait en évangélisation, mais en église, il se consacre plutôt à l’accompagnement spirituel, en bon pasteur.

Revenons à la phrase de Jésus:

Luc 10.21►Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants

Jésus nous enseigne qu’il faut se méfier de ce qui semble évident ou logique aux yeux d’hommes, comme par exemple le spectaculaire d’un show de délivrance en lieu et place d’accompagnements pastoraux approfondis et durables, mais que les vrais enseignements suivant la volonté de Dieu ne sont accessibles que par l’Esprit.

Ephésiens 4.20-24►Mais vous, ce n’est pas ainsi que vous avez appris Christ, si du moins vous l’avez écouté, et si vous avez été instruits en lui selon la vérité qui est en Jésus, savoir que vous vous dépouilliez, quant à votre conduite précédente, du vieil homme, qui se corrompt par les convoitises de la séduction ; et que vous soyez renouvelés dans l’esprit de votre entendement, et que vous soyez revêtus du nouvel homme, créé selon Dieu, dans une justice et une sainteté de la vérité.

Vous pouvez approfondir cet enseignement sur le vrai du faux dans les délivrances dans le dernier module de la formation “Discerner les faux enseignements”

Distinguer le vrai du faux sur la place de la femme (0 à 53 minutes), le combat contre les esprits (démarre à partir de 53 minutes dans la vidéo), les pratiques de délivrance et les révélations prophétiques.

 

Témoignage suivant: Guérison miraculeuse du Covid-19

Comments are closed.