L’Esprit souffle sur Abomey (Bénin).

L’Esprit souffle sur Abomey (Bénin).

Aristide Béranger Ahidazan est Pasteur-évangéliste dans l’église de disciples du Bénin: depuis le démarrage de l’église, il ne se passe pas une semaine sans qu’il soit témoin de la puissante action de l’Esprit Saint: heureusement, car dans la capitale du Vodoun (Vaudou) de nombreux esprits méchants sont aussi à l’œuvre.

Il y a tout d’abord le témoignage de Sonia: Béranger a eu une parole de connaissance pour lui révéler son destin de Servante de Dieu.

Depuis, Béranger l’emmène souvent sur ses visites et enseignements pour sa formation.

Sonia, en chemin pour Dieu

Seulement les esprits mauvais ne sont pas d’accords et il y a deux jours, elle se plaignait de courbatures, de fièvres et de vomissements.

Tout a disparu instantanément après la prière de guérison de Béranger: elle s’est levée et mise à marcher dès la fin de la prière.

Elle est malheureusement habituée a des violentes attaques, et, plusieurs fois elle a expulsée par la bouche une  curieuse substance blanchâtre juste après les prières de délivrance.

Dans l’église de disciples d’Abomey, la guerre spirituelle est violente…..

Heureusement Dieu est puissant par l’Esprit: Sonia était atteint de maladies chroniques avant son arrivée dans l’église de disciples et était obligée de suivre un régime alimentaire sévère car elle ne pouvais pas manger normalement, aujourd’hui elle a retrouvée une vie normale.

La fille de Sonia a vécu également un miracle: très anémiée et souffrant de fortes fièvres, tout ces signes ont rapidement disparus quand sa mère a suivi le chemin et l’appel  de Dieu

La fille de Sonia, délivrée

Jésus Christ a tout vaincu sur la croix et nous sommes vainqueurs: récemment Sonia a participé à la Sainte Cène et l’action de l’Esprit Saint en elle a été tellement puissant qu’elle en est tombée, heureusement rattrapé par un frère.

Cela doit nous rappeler que la Sainte Cène n’est pas juste un geste religieux ou symbolique: c’est une vraie communion avec le Seigneur.

1 Corinthiens 11.28-29►Que chacun donc s’éprouve soi-même, et qu’ainsi il mange de ce pain, et boive de cette coupe ; car celui qui mange et qui boit indignement, mange et boit un jugement contre lui-même, ne discernant point le corps du Seigneur.

Cette réalité spirituelle rend stérile la dispute théologique datant des théologiens réformateurs et opposant catholiques et protestants sur la présence réelle ou non du corps du Christ dans la Sainte Cène: Il est là par L’Esprit, et ça nous dépasse…

Matthieu 28.20►Et voici, moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la consommation du temps

Mais l’Esprit agit puissamment aussi sur Philomène, femme d’Ostwald, qui sont tous deux dans l’Eglise de disciples après s’être éloigné de Dieu: on voit la partie évangéliste du ministère de Béranger . 😉

Voici le témoignage de Philomène:

                    Ostwald et Philomène
  • Depuis mon mariage il y a de cela 5 ans la famille de mon père et de ma mère m’ont toujours méprisés, calomniés et m’ont traités comme si je n’étais pas de la famille. Lorsque mon mari et moi avait des désaccords ma famille demandait a mon mari de me renvoyer du foyer car je ne le mérite pas. 
  • Mon mari allait à l’enseignement et prière des frères et sœurs de l’Eglise de disciples et je refusais de les accompagner mais un jour j’ai décidé d’y aller.
  • A l’entrée de la maison une voix intérieure me disait que je trouverais la paix en venant en ce lieu ,ce que j’ai gardé pour moi afin de vérifier si c’était vrai.
  • Depuis que j’ai rejoint la communauté des frères et sœurs de l’Eglise de disciples d’Abomey il y a un mois, la paix est revenue dans mon foyer, les bagarres, les coups de poings ont cessé et les lamentations ont pris fin de façon miraculeuse. Mon mari et moi vivons désormais dans une harmonie de compréhension et d’entente jamais vécu depuis que nous nous somme mise ensemble il y a 5 ans.
  • De plus les membres de ma famille qui me méprisaient ont tous commencés par m’appeler afin d’avoir de mes nouvelles ce qui ma beaucoup surprise puisse que depuis 5 ans ils n’ont jamais agit ainsi. Contre toute attente mon grand frère ainé appela mon mari qu’il a toujours détesté pour avoir de mes nouvelles et décida de venir me rendre visite ce que mon mari à accepter alors que depuis 5 ans que je suis marié aucun membre de ma famille ne m’a rendu visite.

A l’arrivé de mon grand frère, il commença par s’excuser devant mon mari et s’est mis à genoux avec beaucoup de larmes aux  yeux et me demanda pardon pour tout ce qu’il a eu à me faire et me demandant de le conduit chez mon fétiche qui ma donné la paix parce que je n’appelle plus personne pour se plaindre de mon mari et de plus lui-même a beaucoup de problèmes

  • Il y a une semaine ou je suis allez enterrer une tante décédée au village, à mon arrivé dans la maison familiale, tout les membres de ma famille sont venu m’accueillir comme un héros.
  • Très surpris de cette attitude à mon égard j’ai commencé par prier pour savoir ce qui se passe. Ils m’ont demandés de m’assoir dans le fauteuil qu’ils offraient à ma sœur lorsqu’elle arrive au village mais j’ai refusé et je me suis assise sur une autre chaise. Et d’un commun accord tous se mettent à me demander pardon pour tout ce qu’ils m’ont fait et me disaient que c’est ma sœur ainé qui est la base de tout cela parce qu’elle venait les raconter des mensonges sur moi . Au même moment ma sœur ainée fit son entré dans la maison familiale. sans lui donner de l’eau à boire, tous les membres se mettent à l’insulter et lui demanda de se mettre à genoux pour me demandé pardon. Devant cette situation accablante j’étais abattu et ne comprenait rien de ce qui se passait. Une tante prenant la parole disait que, ma sœur lui demandait de m’empoisonner par la nourriture à mon arrivée au village et demandait à ma sœur ainé d’avouer et elle répondit “vrai “et comme si cela ne suffisait pas une autre tante déclara qu’elle a demandée de m’envouter par l’eau avec laquelle je vais me laver les mains et elle a reconnue tout cela. Une autre me disait devant elle qu’elle est la base de mes problèmes avec mon mari et que mon mari doit me renvoyer de chez lui. Ma sœur ainée m’avoua devant la famille quel est la base de mes difficultés avec mon mari par sa jalousie et qu’elle me demande pardon.

Cette situation compliquée s’était produit comme si nous étions dans film ou une pièce de théâtre. Une tante me demanda le nom de mon fétiche ou autel maléfique qui me protège aussi bien. Je rends grâce à Dieu pour tous ces bienfaits.

 

1 Corinthiens 2.9-10►mais, comme il est écrit, les choses que l’oeil n’avait point vues, que l’oreille n’avait point entendues, qui n’étaient point montées dans le coeur de l’homme, les choses que Dieu avait préparées à ceux qui l’aiment, Dieu nous les a révélées par son Esprit. Car l’Esprit sonde toutes choses, même les profondeurs de Dieu. 

Et pour finir cet article, mais l’œuvre de l’Esprit continue évidemment tout les jours  😀 , voici le témoignage de Gilesse.

                           Gilesse

Gilesse, il y a une semaine, songeait à partir du Bénin car elle ne voulait pas de sa vie actuelle.

Mais elle pensait à ce que Dieu l’avait mis sur le cœur et elle voulu se donner une dernière chance : elle pria pour que Dieu lui envoya quelqu’un pour la conduire dans sa destinée, tandis que la femme qui l’hébergeait fit la même prière et elles furent toutes deux convaincues que Dieu répondait.

Effectivement, au même moment, Béranger s’apprêtait  à visiter Joël, pour continuer après avec Ostwald et il fut pris de brusques maux de ventres, il rentra chez lui.

Finalement il décida de rejoindre Ostwald directement, et c’est là qu’il vit Gilesse près de la porte.

Il l’invitait à rentrer quand tout à coup il eu une parole de connaissance: “Dieu savait qu’elle vivait un conflit en elle mais il fallait qu’elle suive le chemin prévu.”

Surpris par cette révélation, Gilesse pleura, et , après avoir hésiter, accepta de suivre l’enseignement de Béranger, voici son témoignage audio:

Prions pour que Gilesse suive le chemin de Dieu, sans se laisser décourager par les attaques !

Psaumes 109.105►Ta parole est une lampe à mes pieds, Et une lumière sur mon sentier.

Témoignage suivant: Renaissance d’un Pasteur dans l’Esprit

►Lien vers le programme détaillé de la formation pastorale◄

Comments are closed.