Une église en plein territoire Vaudou !

Une église en plein territoire Vaudou !

Connaissez-vous Abomey au Bénin ?

Si vous êtes touriste vous apprécierez le passé historique de la ville: les palais royaux d’Abomey (92 000 habitants) sont au patrimoine mondial de l’humanité.

Mais le roi Agadja (1711-1740) en a aussi fait un haut-lieu vaudou: c’est la première religion et il y a même une Fête nationale du vodoun.

C’est dans ce contexte que Béranger Ahidazan nous a contacté fin septembre 2020: baptisé dans une église évangélique il y a seulement 2 ans, il a été rapidement reconnu comme serviteur de Dieu en devenir par des prophètes locaux.

                Béranger Ahidazan

Mais il y a eu très peu d’ouvertures dans son église locale: comme beaucoup de frères et sœurs  il se contentait d’aider à l’organisation du culte sans formations spécifiques pour son avenir ni de place pour ses dons spirituels et son ministère.

Dès qu’il nous a contacté Dieu nous a montré ,par vision, l’amour exceptionnel qu’il avait en lui, il faisait déjà des accompagnements très appréciés par ses frères et sœurs.

En seulement deux mois de formations vidéos et d’accompagnements sur WhatsApp, le Saint-Esprit a fait son œuvre en lui et l’a poussé sur le terrain.

Après une formation il a été très touché par le fondamental de l’église de disciples:

Luc 9.23►Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à soi-même, et qu’il prenne sa croix chaque jour, et qu’il me suive. 

Il a demandé à Dieu de l’oindre d’Esprit pour faire Sa volonté et de lui montrer son ministère.

Quelque jours après, porté par un fort don d’évangélisation, il démarrait l’accompagnement spirituel de 3 femmes rencontrées en chemin.

Puis l’Esprit soufflait de plus en plus fort, il démarrait un enseignement sur « le mariage en suivant Christ » dans un groupe de 10 femmes.

Il a démarré son enseignement par un Psaume, car les femmes sont en permanence influencées par les « conseils » des amies, imprégnées de culture Vaudou, avec les dégâts spirituels qui en découlent (dispute, séparation,…)

Psaumes 1.1-4►

Heureux l’homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants,
Ne s’arrête pas dans la voie des pécheurs
Et ne s’assied pas dans le cercle des moqueurs,
 Mais qui prend son plaisir dans la loi de l’Eternel
Et médite sa loi jour et nuit.

 Il est comme un arbre planté près des eaux courantes,
Qui donne son fruit en sa saison
Et dont le feuillage ne se flétrit point ;
Tout ce qu’il fait, il le mène à bien.
 Tels ne sont pas les méchants,
Mais ils sont comme la balle que le vent emporte 

Selon la façon de faire « église de disciples » il a fait un enseignement interactif, limitant son temps de parole pour laisser les réactions et l’implication de chacune:  Jésus faisait de même avec ses disciples.

2 jours après il a enchainé avec l’enseignement de 20 étudiantes, toujours sur le thème du « mariage en suivant Christ ».

Il avait l’autorisation du fondateur de l’école mais le directeur de l’enseignement, prêtre vaudou, n’a pas voulu le laisser rentrer.

Mais l’Esprit de Dieu rend l’impossible possible et les étudiantes ont insistées pour que l’enseignement démarre, debout en dehors du périmètre de l’école.

Après 2 heures de réunion, beaucoup ont partagées des rêves perturbants, traduisant des attaques spirituelles.

Béranger a prolongé avec des temps de prières, pour les délivrer de l’emprise maléfique.

Hier, il a revu les étudiantes pour faire un suivi: elles témoignent que les attaques ont brutalement disparues.

Vu le nombre de personnes qu’il accompagne, Béranger est en train d’implanter un centre spirituel à 15 km de chez lui, dans le local qu’il utilise pour faire de la prévention en santé publique: c’est très pratique pour échanger régulièrement avec les femmes suivies.

Dieu a répondu a ses prières et l’a établit Pasteur sur cette église en formation, il utilise aussi la puissance prophétique dans un combat spirituel quotidien.

Voilà à quoi sont destinées nos formations: libérer la puissance de l’Esprit en chacun et chacune en implantant des principes spirituels bibliques sur base prophétique pour mourir à nous mêmes et se débarrasser du fonctionnement charnel, qui empoisonne malheureusement beaucoup d’églises traditionnelles.

Ce que vit Béranger n’est pas si étonnant quand on se replonge dans le livre des Actes: ce qui est fait par l’Esprit n’a rien à voir avec ce qui est fait de façon charnelle.

Jean 15.8►En ceci mon Père est glorifié, que vous portiez beaucoup de fruit, et vous deviendrez mes disciples.

Lien vers le témoignage suivant: implantation d’églises

►Lien vers le programme détaillé de la formation pastorale◄

 

Comments are closed.