Partage doctrinal du 17/02/2019

Partage doctrinal du 17/02/2019

Le repentir de Dieu et l’effet “magique” de la Parole.

Genèse 6.6-7►

Et l’Eternel se repentit d’avoir fait l’homme sur la terre, et il fut affligé dans son coeur. Et l’Eternel dit : J’effacerai de dessus la terre l’homme que j’ai créé, depuis l’homme jusqu’au bétail, aux reptiles et aux oiseaux des cieux, car je me repens de les avoir faits. 

Dieu s’est-il trompé sur l’homme ?

Nombres 14.18-20►

L’Eternel est lent à la colère et abondant en grâce, il pardonne l’iniquité et le péché ; mais il ne les laisse pas impunis, et il poursuit l’iniquité des pères sur les fils, sur la troisième et la quatrième génération. Pardonne, je te prie, l’iniquité de ce peuple, selon la grandeur de ta miséricorde, et comme tu as pardonné à ce peuple depuis l’Egypte jusqu’ici. 
 Et l’Eternel dit : Je pardonne comme tu l’as demandé

Dieu était-il trop dur pour finalement pardonner suite à la requête de son serviteur ?

Dieu s’est-il trompé ?

En fait il reconnaît une partie de lui-même en Moise, une partie de sa volonté, puisqu’il a fait l’homme à son image.

Il y a plusieurs façons de faire Sa volonté, plusieurs configurations et, lorsqu’Il se repent, ce n’est pas dans le sens moderne de se désoler de son erreur mais dans le sens biblique de changer de chemin.

Un autre verset très mal compris est le fameux “ma Parole ne reviendra pas à moi sans effet”.

Esaie 55.8-11►

Car mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos voies ne sont pas mes voies, dit l’Eternel ; car autant les cieux sont élevés par-dessus la terre, autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, et mes pensées au-dessus de vos pensées. Car, comme la pluie et la neige descendent des cieux et n’y retournent pas, qu’elles n’aient abreuvé et fécondé et fait verdir la terre, et n’aient donné la semence au semeur et le pain à celui qui mange, il en sera de même de ma parole, qui sort de ma bouche ; elle ne reviendra pas à moi sans effet, sans avoir exécuté ce que j’ai voulu et accompli ce pourquoi je l’ai envoyée

Servi à toute les sauces en milieu évangélique, il confère à la Parole un effet magique.

Certains Pasteurs l’utilisent comme telles, il suffit de lire un passage biblique et d’attendre l’effet, comme une baguette magique.

Ce principe mal compris est également la base de la doctrine évangélique traditionnelle pour construire les églises: il suffit d’attendre que la Parole fasse son effet, c’est mécanique……

Le problème c’est que le temps de Dieu n’est pas le temps de l’homme, il peut se passer quelque millier d’années pour en voir le résultat.

Et d’autre part, ce n’est pas une baguette magique que chacun peut utiliser à sa guise, comme l’explique ce verset:

Ephésiens 6.17►

et l’épée de l’Esprit, qui est la Parole de Dieu 

C’est l’esprit qui doit diriger la parole pour qu’elle soit une arme, pas les hommes.

La doctrine actuelle qui dit que l’église se construit en diffusant la parole de Dieu est quelque part faussée car c’est l’esprit qui doit diriger l’enseignement.

Par exemple les églises qui ont un plan de prédication prévu un an à l’avance laissent peu de place à l’inspiration.

Même si la parole est gorgée d’esprit saint, c’est l’esprit saint qui doit diriger les enseignements.

 

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *